diaporamas Powerpoint (PPS) et autres en téléchargement

Si vous avez quelques PPS ou autres formats intéressants,  je suis preneur pour les publier sous votre pseudo. Préférences pour les paysages du monde, la Nature... Pas de sexe, de religion ou de politique SVP, ou alors quelque chose qui reste "léger" et qui sera adressé à la liste de diffusion du site par courriel. Merci

Les commentaires de cette rubrique sont (sauf indication contraire) des éléments fournis par le site Wikipédia

Merci de respecter le travail des diaporamistes. Les documents qu'ils vous proposent ne doivent en aucun cas être modifiés. Les photos contenues ne peuvent être utilisées sans leur consentement express.

Si vous n'arrivez pas à lire les présentations Powerpoint de cette page, vous pouvez télécharger gratuitement la visionneuse de Microsoft :

http://www.microsoft.com/fr-fr/download/details.aspx?id=6
http://www.01net.com/telecharger/windows/Bureautique/presentation/fiches/37345.html

Sachsen

Un document fourni par Jean-Claude
La Saxe (en allemand Sachsen, en sorabe Sakska), officiellement appelée État libre de Saxe (Freistaat Sachsen), est l'un des seize länder composant l'Allemagne. En raison de son riche patrimoine architectural, sa capitale, Dresde est surnommée « la Florence de l'Elbe ».

D'autres grandes villes sont Leipzig (première par sa population), ville de commerce connue pour ses foires, notamment son salon du livre en mars, et Chemnitz. La Saxe compte près de quatre millions d'habitants. Elle est l'un des cinq « nouveaux länder » qui faisaient partie de la RDA jusqu'en 1990. Malgré une hausse du taux de chômage (janvier 2005 : 19,6 % ; avril 2012 : 10,3 %2) la Saxe est, parmi les nouveaux länder, la région la plus dynamique économiquement. L'Elbe est le plus important fleuve qui coule en Saxe.

Publié le 5/6/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Mexique

Un Powerpoint reçu de Jean-Luc
Au début du xxe siècle, près de 90 % de la population vivait dans les zones rurales. Lors du recensement de 1960 la population urbaine devient majoritaire pour la première fois avec 50,6 % de la population mexicaine vivant dans les villes et grandes agglomérations. Le nombre de personnes qui habitait dans leur État natal était en 1895 de 96,6 % alors qu'en 1950 plus de 80 % des Mexicains habitaient dans un autre État que celui où ils sont nés. À travers ces chiffres on peut se rendre compte du phénomène de développement industriel des moyennes et grandes agglomérations mexicaines et l'exode rural qui y est lié. Aujourd'hui les Mexicains continuent à être très mobiles à l'intérieur du pays notamment entre les différentes agglomérations. Néanmoins, on peut considérer que l'exode rural massif des décennies précédentes fait partie du passé.

Publié le 29/5/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Grillon

Un diapo proposé et réalisé par Daniel

En 2013, la commune comptait 1 747 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du xxième siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année.

Publié le 22/5/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Aspects du Languedoc

Un diapo Powerpoint proposé par André
Le Languedoc est un territoire du sud de la France traditionnellement divisé en Haut-Languedoc, qui correspond approximativement à l'actuelle région Midi-Pyrénées, et Bas-Languedoc, qui correspond approximativement à l'actuelle région Languedoc-Roussillon. Le Languedoc fait partie de l'Occitanie, vaste espace géographique de langue d'oc.

Publié le 15/5/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Séville - Andalousie

Une présentation Powerpoint adressée par Paul et Suzy

Peuplée par 700 169 habitants en janvier 2013, située au centre d'une riche région agricole, traversée par le Guadalquivir et connectée à un important réseau de communication, la cité est le cœur économique, politique et culturel de l'Andalousie, et constitue l'une des plus importantes villes du pays, mais aussi de l'Europe du Sud.

C'est également une ville au passé prestigieux, ayant légué un patrimoine artistique d'une immense richesse, qui en fait une des destinations touristiques les plus prisées d'Europe et l'auréole d'un certain prestige. Ses monuments, les nombreux artistes qui y sont nés ou y ont œuvré, son histoire glorieuse, ses fêtes traditionnelles, mais aussi son climat ont ainsi contribué à sa renommée.

Publié le 9/5/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

La Syrie, avant la guerre...

Un diaporama proposé par Marie-Thérèse

L'essentiel du territoire syrien est constitué par un vaste plateau calcaire (hamada) surmonté de quelques anciens reliefs volcaniques (djebel druze), et traversé au nord-est par le fleuve Euphrate.

La Syrie est un pays majoritairement aride, en particulier à l'intérieur et dans la partie orientale. Le niveau de pluviométrie moyen est de 318 mm par an mais tombe à moins de 150 mm dans le nord-est, contre plus de 800 mm à proximité de la côte et près de 1 400 dans les montagnes. Le pays est en dessous du niveau du seuil de pénurie puisque la ressource par habitant s'établit à 947 m3 par an (le seuil de stress hydrique est généralement fixé à 1 700 m3 par an et par habitant et le seuil de pénurie à 1 000 m3). La Syrie reçoit de plus son eau des pays voisins : 50 % des réserves proviennent de Turquie, 20 % du Liban. Autre facteur inquiétant, l'exploitation des nappes phréatiques dépasse leur capacité de renouvellement. La Syrie exploite ainsi aujourd'hui plus de 50 % des ressources renouvelables, alors que le seuil maximum communément admis est de 30 %. Le nord-est du pays (« Djézireh ») et le sud (« Hawran ») sont des zones agricoles importantes.

La Syrie connaît un climat tempéré composé de quatre saisons. La température moyenne estivale atteint les 32 °C et la température moyenne hivernale est de 10 °C. Au printemps et en automne la moyenne des températures est de 22 °C. L'horaire d'hiver prend effet du mois de novembre au mois de mars (+ 2 heures GMT). L'horaire d'été est appliqué du mois d'avril au mois d'octobre (+ 3 heures GMT).

Publié le 1er mai 2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

De l'Empire Romain d'Orient à la Turquie d'Atatürk

Un superbe document proposé et créé par Daniel. Ayant fait le même circuit il y a une dizaine d'années, j'ai pu me replonger dans les trésors architecturaux et artistiques d'un pays attachant.

Par sa position au nord-est du Bassin méditerranéen, la Turquie appartient, globalement, au domaine climatique méditerranéen : l'hiver est doux, tandis que l'été est chaud et sec. Toutefois, la position périphérique des principaux reliefs introduit de profondes perturbations dans ce schéma. Ainsi toutes les régions intérieures sont-elles marquées par la continentalité : hivers plus froids, total de précipitations plus faible, maximum pluviométrique décalé vers le printemps. Inversement, la région pontique, abordée de plein fouet par des masses d'air humidifiées au-dessus de la mer Noire, reçoit des précipitations abondantes et régulières.

Publié le 24/4/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Notre voyage en Alsace

Un diaporama créé par Roger à partir de photos prises lors d'un séjour en Alsace en août 2015.

L'étymologie du nom d'Alsace n'est pas établie et continue à faire l'objet de recherches. Plusieurs théories existent, mais aucune n'est satisfaisante d'un point de vue scientifique. La région étant une zone de contact linguistique, une raison à ces difficultés étymologiques pourrait être que le nom est le résultat de transformations successives apportées par chacune des langues celtiques, latines, franques et alémaniques.

L'étymologie fondée sur l'hypothèse alémanique est séduisante de par sa simplicité : dans cette acception « Alsace » serait issu directement d'Elsass, anciennement écrit Elsaß.

El- viendrait de l'alémanique Ell qui désignerait l'Ill, la principale rivière alsacienne qui traverse la région du sud au nord.
saß viendrait du verbe sitzen (se trouver, être assis) (prétérit de l'allemand : saß – prétérit du vieil anglais : sæt)
Dans cette logique, Elsass signifierait « le pays au bord de l'Ill » ou le « pays de l'Ill ».

Toutefois, selon Michel Paul Urban, auteur en 2003 d'un dictionnaire étymologique des toponymes alsaciens, le nom de l'Alsace proviendrait de la racine paléo-européenne AL-(i)S qui indique le « mouvement d'une eau qui dépasse » en référence au phénomènes des sources et résurgences qui apparaissent en maints endroits dans les marécages du Ried. Ainsi, il y aurait bien une origine hydronomique au nom « Alsace », mais plutôt pour désigner ce qui était une étendue de petits cours d'eau et de marécages.

Publié le 17/4/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Pyrénées, Pyrénées

Un diapo transmis par Jean-Claude

Encore un document "vibrant" d'amour pour une région. Ce document est signé Jacky Questel, plus connue sous l'appellation de Jacky du Béarn. Jacky a "tiré sa révérence" en décembre 2012. Mais son entourage continue à faire vivre son site que je vous engage à découvrir http://www.jackydubearn.fr.
Parmi ses amies et amis on retrouve Marie-Jo, Jean-Marie Clausse dont vous m'envoyez régulièrement des diaporamas...

Publié le 10/4/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Le marché flottant à L'Isle-sur-la-Sorgue

Un Powerpoint prosé par Jean-Luc

Actuellement se déroulent trois marchés dans la semaine. Celui des produits du terroir, qui se tient toute l'année, le jeudi matin de 9 heures à midi et demi autour de l'église et sur la place Rose Goudard, celui des producteurs qui a lieu tous les lundis soirs du 7 mai au 24 septembre, et enfin le marché provençal du dimanche matin. Ce dernier se déroule de 8 heures à 14 heures, toute l'année, dans le centre ville et sur les quais de la Sorgue. Proposant quantité de produits du terroir, c'est l'un des plus animé et des plus coloré du Comtat Venaissin.

Publié le 3/4/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Prague

Un document transmis par André
Prague est la capitale et la plus grande ville de la République tchèque. Elle est à la fois l'une des quatorze régions du pays, le chef-lieu de la région administrative de Bohême-Centrale et la capitale de la région historique de Bohême. Elle est traversée par la Vltava (Moldau en allemand).

Prague est située en plein cœur de l'Europe centrale. Elle fut par le passé capitale du royaume de Bohême, du Saint-Empire romain germanique et de la Tchécoslovaquie. La ville aux mille tours et mille clochers (qui est encore la caractéristique architecturale de la ville) a miraculeusement échappé aux destructions de la Seconde Guerre mondiale et offre une architecture mêlant les styles préroman, roman, gothique, baroque, rococo, Art nouveau et cubiste. En 1968, le Printemps de Prague et l'écrasement du « Socialisme à visage humain » par les troupes de l'URSS et du pacte de Varsovie ont profondément marqué les Praguois et inspiré la culture des années 1960-1980. Depuis 1992, le centre ville historique est inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO.

Prague est la cinquième région urbaine la plus riche de l'Union européenne en termes de PIB par habitant, derrière la région urbaine de Hambourg mais devant l'Île-de-France, la progression est continue ces dernières années. En 2006, selon Eurostat, le chômage était de 2,8 % dans la région de Prague. Le contexte économique national est également plutôt favorable car la République tchèque est, avec les Pays-Bas, le pays où le taux de pauvreté est le plus bas d'Europe : il s'établit à 10 % de la population, contre 16 % de moyenne pour l'Union européenne. Prague fait partie des villes mondiales Alpha - (villes globales) d'après le classement de l'université de Loughborough.

Publié le 27/3/2016


Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Rando des Pierres Dorées -  dans les vignes du beaujolais

Un diaporama transmis par Andrée

Il existe en Beaujolais des Pierres Dorées près de 1 200 km de sentiers balisés pour la randonnée. Ils forment des circuits adaptables à chaque niveau et à votre projet. Ils ont été choisis pour leur intérêt patrimonial et paysager. Le balisage est suivi régulièrement en partenariat avec le Conseil Général du Rhône et les associations locales pour assurer des promenades et randonnées en toute sécurité. Des cartoguides sont disponibles à l'Office de Tourisme du Beaujolais des Pierres Dorées.

Publié le 20/3/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

La Mer Morte

Un diaporama proposé par Paul et Suzy

La mer Morte s'est déjà complètement asséchée il y a environ 120 000 ans (une période interglaciaire chaude et sèche qui a suivi la glaciation de Riss, troisième glaciation de l'ère quaternaire). De petits cailloux arrondis tels que ceux présents le long de ses rives, ont été trouvés lors d'un forage à 235 m de profondeur au centre de cette mer. Immédiatement sous ces petits galets, se trouve une couche de sel de 45 mètres d'épaisseur. L'association galets ronds et couche de sel permet de conclure à cet assèchement total, et de rendre plus probable un prochain assèchement de la mer Morte dont le niveau baisse de 70 cm par an depuis que le Jourdain est largement détourné pour l'irrigation.

Publié le 13/3/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Lac Baïkal

Un document Powerpoint transmis par Marie-Thérèse

Le lac Baïkal (en russe : Озеро Байкал, Ozero Baïkal) est un lac situé dans le sud de la Sibérie, en Russie orientale. Il représente la plus grande réserve d'eau douce liquide de surface au monde (environ 23 500 km3). Sa transparence est unique et la visibilité parfaite jusqu'à 40 mètres de profondeur. Il est parfois surnommé la « Perle de Sibérie ». Pour ses premiers habitants, les Bouriates d'origine mongole, le lac était une mer d'eau douce sacrée.

Publié le 6/3/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

L'aquarium géant de Dubaï

C'est le plus grand aquarium du monde, situé dans un centre commercial :

1 200 magasins, 120 restaurants, 22 salles de cinéma, un aquarium géant et une patinoire de taille olympique.

ses dimensions : 51m de long x 20m large x 11m hauteur

10 millions de litres d'eau salée... 33.000 poissons et autres animaux marins., 30 requins tigres...

http://thedubaiaquarium.com/
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Istanbul - Croisière sur le Bosphore

Un diaporama qui vous est proposé par Chantal. Superbes clichés de lieux mythiques à Istanbul.

Le Bosphore (en turc İstanbul Boğazı ou Boğaziçi), est le détroit qui relie la mer Noire à la mer de Marmara et marque, avec les Dardanelles, la limite méridionale entre les continents asiatique et européen. Il est long de 42 kilomètres pour une largeur de 698 à 3 000 mètres. Il sépare les deux parties anatolienne (Asie) et rouméliote (Europe) de la province d'Istanbul.

Le statut international du détroit est régi par la convention de Montreux du 20 juillet 1936 sur le régime des détroits turcs. Ce traité, dont la France est dépositaire, octroie à la Turquie le contrôle des détroits du Bosphore et des Dardanelles.

Ces détroits sont considérés comme des eaux internationales pour les navires de commerce, et la Turquie n'a pas le droit de restreindre leur usage en temps de paix. Les autorités maritimes turques peuvent inspecter les navires pour des raisons sanitaires ou de sécurité, imposer des droits de passage, mais n'ont pas le droit de leur interdire le franchissement du détroit. En temps de guerre, la Turquie peut restreindre l'accès au détroit.

Publié le 31/1/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Notre voyage en Alsace - Volume 3

Un diaporama transmis et réalisé par Roger
Voici le 3ème et avant dernier volet du voyage en Alsace de Roger en août et septembre 2015

L'étymologie du nom d'Alsace n'est pas établie et continue à faire l'objet de recherches. Plusieurs théories existent, mais aucune n'est satisfaisante d'un point de vue scientifique. La région étant une zone de contact linguistique, une raison à ces difficultés étymologiques pourrait être que le nom est le résultat de transformations successives apportées par chacune des langues celtiques, latines, franques et alémaniques.

L'étymologie fondée sur l'hypothèse alémanique est séduisante de par sa simplicité : dans cette acception « Alsace » serait issu directement d'Elsass, anciennement écrit Elsaß.

    El- viendrait de l'alémanique Ell qui désignerait l'Ill, la principale rivière alsacienne qui traverse la région du sud au nord.
    saß viendrait du verbe sitzen (se trouver, être assis) (prétérit de l'allemand : saß – prétérit du vieil anglais : sæt)

Dans cette logique, Elsass signifierait « le pays au bord de l'Ill » ou le « pays de l'Ill » .

Toutefois, selon Michel Paul Urban, auteur en 2003 d'un dictionnaire étymologique des toponymes alsaciens, le nom de l'Alsace proviendrait de la racine paléo-européenne AL-(i)S qui indique le « mouvement d'une eau qui dépasse » en référence au phénomène des sources et résurgences qui apparaissent en maints endroits dans les marécages du Ried. Ainsi, il y aurait bien une origine hydronomique au nom « Alsace », mais plutôt pour désigner ce qui était une étendue de petits cours d'eau et de marécages.

Publié le 24/1/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

La roue de Falkirk

Un document transmis par Jean-Claude

La Roue de Falkirk (en anglais Falkirk Wheel) est un ascenseur à bateaux rotatif, reliant le Forth and Clyde Canal à l'Union Canal, près de la ville de Falkirk dans le centre de l'Écosse. L'ouverture de l'ascenseur en 2002 fait se rejoindre les deux canaux pour la première fois depuis les années 1930 dans le cadre du plan de Millennium Link.

Le projet de remise en valeur des canaux de la Central Belt écossaise pour relier Glasgow à Édimbourg a été mené par British Waterways et soutenu et financé par sept représentants locaux des pouvoirs publics, par le réseau de la Scottish Enterprise (en) ainsi que le Fonds européen de développement régional et la Commission du Millénaire. Les chefs du projet ont décidé dès l'origine de faire de cette construction un édifice radicalement ancré dans le XXIe siècle plutôt que de recréer l'ancien escalier d'écluses.

Le système d'ascenseur permet d'élever les bateaux de 24 m mais l'Union Canal est situé encore 11 m plus en hauteur ; les bateaux doivent donc franchir deux écluses pour le rejoindre. Cette « roue » est un modèle unique au monde, et constitue un chef-d'œuvre d'ingénierie civile qui attire de nombreux touristes. Fonctionnant selon un principe plus classique, l'ascenseur à bateaux d'Anderton, dans le Cheshire, est le seul autre équipement de ce type au Royaume-Uni.

Publié le 17/1/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Tour Burj Khalifa - Dubaï

Un diaporama transmis par Jean-Luc

Burj Khalifa est la plus grande tour du monde (en arabe : برج خليفة, tour de Khalifa). Appelée Burj Dubaï jusqu'à son inauguration, c'est un gratte-ciel situé à Dubaï aux Émirats arabes unis, devenu en mai 2009 la plus haute structure humaine jamais construite. Sa hauteur finale, atteinte le 17 janvier 2009, est de 828 mètres. Elle doit former le cœur d'un nouveau quartier : Downtown Burj Khalifa. Son inauguration et ouverture partielle ont eu lieu le 4 janvier 2010.

À noter que celle-ci sera dépassée par la Kingdom Tower de Djeddah en Arabie saoudite d'ici 2018.

Publié le 10/1/2015



Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

En suivant le Canal du Midi

Un diaporama proposé par Daniel

Le canal du Midi est un canal français qui relie la Garonne à la mer Méditerranée. D'abord nommé « canal royal en Languedoc », les révolutionnaires le rebaptisent en « canal du Midi » en 1789. Il est considéré par ses contemporains comme le plus grand chantier du XVIIe siècle. Avec le canal de Garonne, il est aussi dénommé « canal des Deux-Mers » car il fournit une voie navigable de l'océan Atlantique à la mer Méditerranée.

C'est le commerce du blé qui motive la construction du canal. Colbert autorise le commencement des travaux par un édit royal d'octobre 1666. Sous la supervision de Pierre-Paul Riquet le chantier dure de 1666 à 1681, pendant le règne de Louis XIV. Le canal du Midi est l'un des plus anciens canaux d'Europe encore en fonctionnement (le prototype en étant le canal de Briare). La mise en œuvre de cet ouvrage est étroitement liée à la question du transport fluvial aux temps modernes. Le défi, relevé par Pierre-Paul Riquet, était d'acheminer l'eau de la montagne Noire jusqu'au seuil de Naurouze, le point le plus élevé du parcours.

Publié le 3/1/2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Année 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Le villages des Bories - Gordes

Diaporama transmis par Roger

Sous le nom récent de « Village des bories » existe, à 1,5 km à l'ouest de Gordes (Vaucluse), un ancien groupement d'une vingtaine de cabanes en pierre sèche (montées sans mortier) à vocation agricole et à usage principalement saisonnier, constitué depuis trois décennies en musée de plein air.

Sur les 29 bâtiments en pierre sèche recensés sur le site muséologique :

    17 répondent à la définition de la « nef gordoise », édifice indépendant, non adossé à un autre, de plan en rectangle ou en trapèze rectangle et en forme de carène renversée, consistant en quatre encorbellements opposés deux à deux;
    3 sont de plan rectangulaire ou carré, prenant appui sur un autre bâtiment, et en forme de portion de carène renversée, soit trois encorbellements, dont deux opposés l'un à l'autre et une troisième opposé à la paroi d'appui;
    3 ont une base carrée ou en trapèze rectangle couverte d'une voûte encorbellée en coupole ou en cul-de-four (petits édicules);
    2 sont de plan circulaire ou en fer à cheval et de forme indéterminée (cabanes ruinées);
    2 sont en voûte clavée en plein cintre.

Publié le 27/12/2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Les plus beaux détours de France - Le Sud-Est

Un document transmis par Marie-Thérèse

Le grand Sud-Est français est l'ensemble formé par les trois régions Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Languedoc-Roussillon, qui ont en commun outre leur proximité géographique et culturelle, une importante expansion démographique depuis la fin des années 1950, liée en grande partie à l'expansion continue du tourisme et de l'automobile.

Publié le 20/12/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

La Guadeloupe

Un diapo proposé par André

La Guadeloupe (Gwadloup en créole et, par abus de langage confondant les deux parties de l'île, Karukera en amérindien) est à la fois une région monodépartementale de l'Outre-mer français et une région ultrapériphérique européenne, située dans les Caraïbes ; son code départemental officiel est le « 971 ».

Ce territoire des Antilles, bordé par la mer des Caraïbes et l'océan Atlantique, est situé à environ 6 200 km de la France métropolitaine, à 600 km au nord des côtes du Venezuela en Amérique du Sud, à 700 km à l'est de la République dominicaine et à 2 200 km au sud-est des États-Unis. Il se compose d'îles et îlets, dont deux majeures habitées : la Grande-Terre et la Basse-Terre formant la Guadeloupe proprement dite. Plusieurs terres voisines, Marie-Galante, l'archipel des Saintes (Terre-de-Haut et Terre-de-Bas) et La Désirade sont rattachées administrativement à ce territoire.

Publié le 13/12/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Jordanie

Un diapo transmis par Paul et Suzy

Un document qui complète celui transmis par Guy et un ou deux autres sur le même sujet.

Publié le 6/12/20158
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Festival de Loire 2015

Un document proposé par Roger

Le Festival de Loire est un grand rassemblement de la marine fluviale organisé biannuellement, fin septembre, par la mairie d'Orléans sur les quais de la Loire depuis 2003. Il célèbre la beauté du fleuve royal et sa tradition batelière d'antan.

Sur les quais diverses animations et activités sont proposées autour de la vie et des métiers traditionnels de la batellerie. Des exposants proposent l'artisanat et la gastronomie de la région et des guinguettes assurent la restauration. En soirée des spectacles de rue animent les quais et un grand spectacle clôture chaque journée.

Les bateaux proposent leur visite et des balades fluviales.

Publié le 22/11/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Curiosités Parisiennes

Un diaporama transmis par Marie-Thérèse

Si vous avez vu les principales curiosités de la capitale, laissez vous séduire par ces curiosités assez peu connues.

Publié le 22/11/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

La Meuse

diaporama transmis par Jean-Claude

La Meuse est l'un des quatre départements français de la région Lorraine. Elle doit son nom au fleuve qui la traverse du sud au nord, la Meuse. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 55.

Sa préfecture est Bar-le-Duc. Ses deux sous-préfectures sont Commercy au sud et Verdun au centre. Verdun est la ville la plus peuplée du département.

Les villes importantes sont : Verdun, Bar-le-Duc, Commercy, Saint-Mihiel, Ligny-en-Barrois, Étain, Montmédy, Stenay, Revigny-sur-Ornain et Vaucouleurs.

Les cours d'eau sont : la Meuse, l'Aire, la Chiers, l'Ornain, la Saulx, l'Orge, l'Oignon, la Vaise, l'Orne et l'Aisne dont la source est dans le département.

Publié le 15/11/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

TGV Chinois

PPS transmis par Jean-Luc

Le réseau de grande vitesse ferroviaire en Chine dessert 100 villes, et transporte environ 54 millions de voyageurs par an, soit environ autant que de passagers aériens aux États-Unis. En 2014 en Chine, ce moyen de transport est deux fois plus utilisé que les moyens aériens.

Ce réseau a été planifié avec une vision stratégique et innovante par le gouvernement chinois, alors que le secteur de transport ferroviaire de passagers et de la construction de lignes n'est pas ouvert à la concurrence dans ce pays.

Alors que le réseau ferroviaire chinois était plutôt ancien et lent, les décennies de 2000 et de 2010 voient le développement très rapide d'un réseau de lignes à grande vitesse contribuant à moderniser le réseau chinois. La Chine est ainsi devenue le pays disposant du plus grand réseau de lignes à grande vitesse dans le monde.

Publié le 8/11/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Baku 2015

Un envoi de "jack 50"

Cérémonie d'ouverture des jeux de Baku
Il s'agissait de la 1ère édition multisports des jeux européens en Azebaïdjan.
20 sports - 6000 athlètes - 50 CNO...



Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

La Turbie (Provence)

Diaporama communiqué par André

La Turbie (Turbia à l'origine et en italien) est une commune française du département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle est surtout connue pour le Trophée des Alpes qui la domine. Ses habitants sont appelés les Turbiasques.
La Turbie se plaçait au point culminant de la Via Julia Augusta, qui longeait les côtes de la Ligurie et celles de la Côte d'Azur.

Elle est située à 450 m, juste au-dessus de Monaco, sur le promontoire de la Tête de Chien. La vue depuis la Tête de Chien, s'étend depuis la côte italienne de Bordighera jusqu'à l'Esterel.

À noter que la commune est frontalière de la principauté de Monaco.

Publié le 18/10/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Île de Mull

Un diaporama qui vous est proposé par Roger

Mull est la plus grande des iles de Argyll et la troisième d'Ecosse, avec 300 miles de la côte-Belle plages plages et baies abondent, de Calgary et Kilninian dans le nord de Loch Buie et Carsaig dans le sud. La ville principale de Mull est un petit port de pêche et de plaisance pittoresque aux maisons peintes de couleurs vives disposés autour d'un port abrité, où la légende veut que l'un des navires Armada espagnole a coulé en 1588 portant des lingots d'or. Depuis les crêtes escarpées de Ben Plus et les rochers de basalte noir de Burg au sable blanc aveuglant, rose rose granit et eaux émeraude qui bordent le Ross, Mull peut prétendre à certains des paysages les plus beaux et les plus variées dans les Hébrides intérieures.  Noble oiseaux de proie planent sur la montagne et la côte, tandis que les eaux occidentales offrent une bonne observation des baleines. Ajouter un front de mer belle «capital», un impressionnant château, l'île sacrée de Iona et un accès facile à partir de Oban, et vous pouvez voir pourquoi il est parfois impossible de trouver un lit d'appoint sur ​​l'île. Un voyage sur l'île de Mull n'en serait pas vraiment un sans une visite de la distillerie Tobermory, l'une des plus vieilles du pays, et sans une dégustation du Scotch single malt. Mull a été colonisée pour la première fois en 3 000 av. J.-C. environ, mais heureusement, la beauté rustique naturelle de l'île a été en grande partie préservée. Explorez les grottes très profondes de MacKinnon, tentez de percer le mystère du cercle de pierres de Lochbuie et jouez au roi ou à la reine au château Duart dont l'origine remonte au XVIIIe siècle.

Publié le 11/10/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Le jardin miraculeux de Dubaï

Un diapo porosé par Chantal

45 millions de fleurs - 72 000 m² de terrain - 1 km de circonférence... des pyramides de fleurs d'une diraine de mètres de hauteur, voilà ce qui vous y attend...

Publié le 4/10/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Pérou et sites incas

Un PPS transmis par Paul et Suzy

Le Pérou occupe une surface de 1 285 220 km2 et possède 2 414 km de côtes.

Le climat est tropical à l'est, désertique et sec à l'ouest. Ses déserts côtiers sont provoqués par la présence d'un courant océanique sud-nord, donc froid, qui remonte la côte Pacifique en bloquant l'évaporation et la formation de perturbations pluvieuses. Dans les Andes (chaîne de montagnes) le climat est tempéré à froid en fonction de l'altitude. Parmi les volcans importants, on trouve El Misti et Ubinas. Le Huascarán, qui s'élève à 6 768 mètres, est le point culminant du pays dans la Cordillère occidentale.

Parmi les ressources naturelles, on trouve le cuivre, l'argent, l'or, le pétrole, le minerai de fer, le charbon et les phosphates. La pêche constitue aussi une importante ressource naturelle ainsi que les fruits des arbres.

Le pays est sujet aux tremblements de terre. Les inondations et glissements de terrain sont dus au phénomène El Niño. Il existe une activité volcanique dans la zone volcanique centrale des Andes située au sud du pays.

On peut distinguer trois grandes zones naturelles :

    la « costa » (côte) bordée par l'océan Pacifique, 60 % de population, 10 % de superficie ;
    la « sierra » (montagne) 30 % de population, 30 % de superficie ;
    la « selva » (forêt d'Amazonie péruvienne) 10 % de population, 60 % de superficie.

Hydrographie

Publié le 27/9/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Ardèche

Un document Powerpoint proposé par Marie-Thérèse
L'Ardèche est un département assez peu peuplé, avec une densité moyenne de 58 hab./km2, contre 116,5 pour la France métropolitaine en 2012. Le département affiche de fortes disparités de peuplement entre la vallée du Rhône et les bassins d'Annonay ou d'Aubenas d'une part, et les très faibles densités du plateau ou de la Cévenne ardéchoise. La population reste plutôt rurale : en 2012, 72 % des habitants vivaient dans des communes de moins de 3 500 habitants contre seulement 33 % pour la France entière. Certaines communes se développent grâce à leur position géographique, comme Saint-Péray, Guilherand-Granges et Soyons, situées dans l'agglomération de Valence. De manière générale, les communes de la vallée du Rhône, le long de l'ancienne route nationale 86, de Tournon-sur-Rhône à Viviers en passant par Rochemaure, sont en croissance soutenue. Les localités de l'extrême sud-est du département bénéficient de l'attraction de la zone du Tricastin et de l'activité touristique de la région de Vallon-Pont-d'Arc. A contrario, certaines municipalités du nord, du centre, et de l'ouest du département continuent de subir une perte parfois sévère de population, souvent causée par une mauvaise accessibilité routière et la faiblesse des bassins d'emplois.

Publié le 20/9/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Toutânkhamon

Un diapo proposé par Jean-Claude

Toutânkhamon (né vers -1345, mort vers -1327) est le onzième pharaon de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire). Selon les dernières études génétiques, il est le fils d'Akhénaton et de la propre sœur de ce dernier, dont l'identité est inconnue, mais baptisée Younger Ladyn, dont la momie est répertoriée KV35YL. Manéthon l'appelle Chebres.

On ne sait pas pourquoi ce n'est pas lui qui succède directement à son père. Peut-être est-ce à cause de son trop jeune âge à l'époque, environ neuf ans (on trouve aussi cinq ou six ans), dans une période de troubles, de remises en cause des religions, de bouleversement des valeurs traditionnelles et de risque de guerre avec les Hittites. Il va régner jusqu'à l'âge de dix-huit ou dix-neuf ans (certains spécialistes, comme Marc Gabolde et Edward Frank Wente, disent vingt ans). Son règne est situé entre les années -1336 / -1335 et -1327.

Toutânkhamon doit sa célébrité à la découverte de sa sépulture par l'archéologue britannique Howard Carter le 4 novembre 1922 et au fabuleux trésor qu'elle recèle. La notoriété de la découverte augmenta grâce à une légende reprise par la presse de l'époque et faisant état d'une malédiction du pharaon.

Publié le 13/9/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Les sculptures de Jean-Pierre Augier

diapo transmis par Jean-Luc

Jean-Pierre Augier naît le 17 mai 1941 dans le hameau de Saint-Antoine-de-Siga, que se partagent les communes de Levens et de Saint-Blaise, dans les Alpes-Maritimes, arrondissement niçois, dans le Sud-Est de la France.

Jean-Pierre Augier, se rendant à l'école, découvre au quotidien la nature, qui le fascine. Celle-ci est à l'origine de ses créations artistiques. Au cours de sa jeunesse, il parcourt de nombreuses églises, cathédrales et musées tel que le Musée du Louvre. Enfant, il crée déjà avec des matériaux divers comme des écailles de pommes de pin, du bois d'olivier ou encore du typha.

En 1956, il commercialise ses premières créations grâce à l'aide du sculpteur Marcel Maury. De 1961 à 1963, lors de son service militaire en Algérie, il continue son travail inspiré par des gravures rupestres. Ce n'est qu'en 1963 qu'il s'intéresse aux outils abandonnés et qu'il leur offre une seconde vie en tant qu'œuvre d'art. Il installe son atelier en 1964 dans l'écurie et le pressoir de la maison de ses parents. Il y confectionne des pièces en bois et en métal qu'il présente lors de sa première exposition à la mairie de Levens en 1965 en compagnie de Marcel Maury.

De son premier mariage avec Marie-Hélène Paviller en 1967 naissent Laurence (en 1968) et Emmanuel(en 1970). À l'âge de 29 ans, il ne travaille plus que le fer et est surnommé « magicien du fer ». En 1973 s'ouvre la Maison du Portal, acquise et restaurée par la municipalité de Levens pour y abriter diverses activités culturelles. À partir de cette année, Jean-Pierre Augier y exposera chaque été ses œuvres. Sa collection personnelle, composée d'une centaine de pièces, est exposée en permanence dans cette maison dès 1990. C'est durant cette année que Jean-Pierre et sa première épouse se séparent. En 1994, il est élu président de l'association de la Maison du Portal à Levens, créée la même année.

C'est en 1997 que Jean-Pierre se remarie avec Monika Jocham, qui illustrera par ses photographies les livres consacrés au sculpteur. Il se voit nommé chevalier des Arts et des Lettres en 2003

Publié le 30/8/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Saint-Vaast-La-Hougue et l'Île de Tatihou

Une transmission de l'ami André

Situé sur la côte est du Nord-Cotentin, Saint-Vaast-la-Hougue abrite un port de plaisance.

À environ un kilomètre de la côte, l'île de Tatihou fait partie de la commune. Elle est accessible à pied à marée basse et un bateau amphibie assure une liaison régulière avec le port. Une tour y a été érigée en 1694 par Benjamin de Combes, élève de Vauban.

Au sud, le fort de la Hougue, aussi construit en 1694 par Benjamin de Combes, est une base militaire ouverte une fois par an au public lors des journées du patrimoine.

Tout comme les grands chalutiers amarrés au port, les parcs à huîtres visibles à marée basse entre Tatihou et la côte témoignent de la prédominance de l'activité maritime à Saint-Vaast qui est le plus ancien bassin ostréicole de Normandie.

Publié le 23/8/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Le village des Marmots

Un diaporama proposé par Chantal
Une statue relatant l'histoire des Marmots se trouve sur l'ancien pont, au cœur de la ville. Selon la légende cette appellation remonterait au XVe siècle. Où deux enfants d'une dizaine d'années vivant avec leur père dans une pauvre maison au bord du Lot, avaient apprivoisé une marmotte. Un soir d'orage menaçant, la pauvre bête effrayée s'enfuit. Les enfants se mirent à la poursuivre et l'attrapèrent dans la montagne. Mais l'orage faisait rage et ils durent s'abriter dans une cabane. Quand ils rentrèrent au village le Lot avait débordé et emporté leur maison et leur père. Les enfants sauvés par l'instinct de la marmotte ne la quittèrent plus, on les appela les marmots. Par extension au cours des années, ce nom fut donné à tous les habitants de Saint Geniez d'Olt.

Publié le 16/8/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

On a tout en France

Un diapo transmis par Paul et Suzy

Pourquoi aller chercher si loin ce que nous avons chez nous.... Et puis c'est bon pour le développement durable !

Publié le 9/8/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Toscane - Terre de vignobles, d'art et d'histoire

Diaporama transmis et conçu par Daniel

Elle jouxte au nord-ouest la Ligurie, au nord l'Émilie-Romagne, à l'est les Marches et l'Ombrie, au sud le Latium.

Elle est la cinquième région d'Italie par superficie et la neuvième par population. Elle est bordée au nord-est par la chaîne des Apennins, au nord-ouest, par les Alpes apuanes, et est arrosée d'est en ouest par l'Arno.

Certains territoires italiens de la Toscane :

    la région du Chianti, la région viticole d'origine historique du vin de Chianti
    Le val d'Orcia
    La Val di Chiana et Cortone
    La Versilia
    Les Crete senesi
    Le désert d'Accona
    La Maremme
    La Garfagnana
    La Lunigiana
    La Suisse pesciatine

Publié le 2/8/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Sinai Peninsula

Une présentation fournie par Marie Thérèse
Le Sinaï est une péninsule égyptienne d'environ 60 000 km2, à la forme triangulaire et située entre la mer Méditerranée (au nord) et la mer Rouge (au sud). Elle est géographiquement située en Asie du Sud-Ouest. Sa frontière terrestre longe le canal de Suez à l'ouest et la frontière entre l'Égypte et Israël au nord-est. La limite orientale de la péninsule est marquée par une faille tectonique qui écarte, année après année, la mer Rouge. Des gisements de pétrole, de fer et de manganèse sont exploités dans le nord et dans le centre-sud. D'anciennes mines existent depuis des millénaires.

Cette région au climat tropical sec est aujourd'hui habitée par plus de 400 000 Égyptiens, principalement au nord le long de la frontière israélienne et de la bande de Gaza. Les villes les plus connues sont : Charm el-Cheikh et Taba, qui sont des destinations touristiques importantes.

Le point le plus élevé, situé au sud de la péninsule, est le mont Sainte-Catherine culminant à 2 642 m et qui est aussi le sommet le plus haut d'Égypte. Le mont Sinaï, en arabe : جبل موسى ou Djebel Moussa (« Montagne de Moïse ») (2 285 m), voisin, est d'après la Bible le lieu où Moïse aurait reçu les Dix Commandements. Toutefois, les historiens et les archéologues rejettent généralement l'idée que le site marquerait l'emplacement du mont décrit dans la Bible. À proximité des deux sommets se trouve le monastère Sainte-Catherine, fondé au Ve siècle et la plus ancienne architecture byzantine préservée jusqu'à aujourd'hui.

Publié le 26/7/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Compagnons du devoir

Un document proposé par Guy
Le terme compagnonnage désigne principalement une branche du mouvement ouvrier français, célèbre pour son Tour de France, qui connut l'apogée de sa renommée avec Agricol Perdiguier au milieu du XIXe siècle avant de disparaître presque entièrement à la suite de l'industrialisation, de la transformation de l'apprentissage et de l'autorisation des syndicats ouvriers. Il a cependant échappé à l'extinction au début du XXe siècle avant de connaître une période de renouveau.

Le compagnonnage a également été pratiqué plus marginalement en Belgique, et sous une forme un peu différente au Canada et en Allemagne. Mais il ne s'est jamais implanté en Grande-Bretagne, dans laquelle une autre forme d'organisation, les « sociétés amicales » ont succédé aux confréries et corporations du Moyen Âge.

Le compagnonnage français a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité en 2010 sous le titre « Le compagnonnage, réseau de transmission des savoirs et des identités par le métier ». Un comité intergouvernemental de l'UNESCO réuni à Nairobi y a vu « un moyen unique de transmettre des savoirs et savoir-faire ».

Publié le 19/7/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Voyage au Kenia

Un document transmis par Jean-Claude

Traversé par l'équateur, le Kenya se situe dans l'est du continent africain et a pour pays voisins, au nord le Soudan du Sud et l'Éthiopie, à l'est la Somalie, au sud la Tanzanie et à l'ouest l'Ouganda.
Il est bordé, à l'est, par l'océan Indien sur 536 km et a une superficie de 580 367 km2. Son point culminant est le mont Kenya avec 5 199 m d'altitude tandis que son plus long cours d'eau est le fleuve Tana avec une longueur de 700 km. Sa capitale, et plus grande ville, est Nairobi.

Publié le 12/7/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

La mosquée Sheikh Zayed

Diaporama transmis et réalisé par Carminé

La mosquée Sheikh Zayed est, avec sa superificie totale de 22 412 m² et sa capacité à accueillir jusqu'à 40 000 visiteurs, la plus grande mosquée des Émirats arabes unis, et la sixième au rang mondial. Son nom vient du Cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyane, le premier président des Émirats arabes unis et commanditaire de l'édifice. C'est aussi la plus grande structure en marbre construite à ce jour par l'homme. Elle contient le plus grand lustre et le plus grand tapis au monde.

Elle est située à Abu Dhabi, à l'est de la capitale du même nom. C'est l'émirat le plus grand et le plus riche des sept États membres des Émirats arabes unis.

Sa construction s'est étendue de 1995 à 2007, soit 12 ans de travaux pour un coût total d'environ 2 milliards de dirhams (environ 400 millions d'euros) et est le fruit d'une collaboration d'ingénieurs et d'artisans internationaux, et de 2 500 ouvriers travaillant sur place sous 40 °C.

À Abu Dhabi, les 200 mosquées locales sont interdites d'accès aux non-musulmans, mais la mosquée Cheikh Zayed fait exception, et les touristes peuvent la visiter.

Publié le 5/7/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Robert MICKELSEN Maître verrier - Verre et perles au chalumeau

Diaporama communiqué par Jean-Luc

Robert Mickelsen est né en 1951 à Fort Belvoir, en Virginie et a grandi à Honolulu, Hawaii. Il fait son apprentissage avec un professionnel du verre pendant deux ans dans le milieu des années soixante. Il vend ensuite ses propres oeuvres dans des foires d'artisanat en plein air durant dix ans. En 1989, il cesse de faire des expositions d'artisanat et commence à travailler exclusivement pour des galeries. Depuis, sa carrière a pris un véritable envol. Il montre son travail dans quelques-unes des plus belles galeries dans le pays et participe à des dizaines d'expositions de premier plan chaque année.

Découvrir son site Internet : http://www.mickelsenstudios.com/

Publié le 29/6/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Mada'in Saleh - l'autre Petra - Arabie Saoudite

Un diaporama transmis par André
Madâin Sâlih ou Madain Saleh (en arabe : مدائن صالح) est un lieu situé au nord-ouest de l'Arabie saoudite, à 400 km de Médine et au carrefour entre la péninsule Arabique, la Syrie, la Jordanie et la Mésopotamie. On y trouve les vestiges de la cité nabatéenne d'Hégra (ou al-Hijr) sur environ 500 hectares (13 km2) de désert. Appelé site archéologique de Al-Hijr par l'Unesco, c'est le premier site du pays à être inscrit sur la liste du patrimoine mondial.

Comme Pétra, il s'agit d'une grande ville pour l'époque, possédant des places, des rues et un important réseau d'irrigation pour les terres agricoles des alentours, ainsi que des aqueducs et des puits amenant de l'eau en ville. Elle servait peut-être aussi de poste militaire, étant à 20 km au nord du royaume de Dédân.

La région a connu une certaine renaissance au début du XXe siècle avec la construction du chemin de fer du Hedjaz par les Ottomans et les Allemands. Elle est alors une escale obligée pour les pèlerins musulmans faisant le hajj, qui partaient depuis Damas ou d'autres lieux au nord.

Cette ville est mentionnée dans plusieurs endroits du Coran, treize siècles avant la redécouverte de ses vestiges. Notamment, la sourate 15 porte son nom : Al-Hijr. Sont mentionnés aussi le peuple qui l'habitait (Thamoud), Sâlih le messager que Dieu leur a envoyé et qui a donné son nom à la ville, ainsi que l'histoire centrale de la chamelle.

Publié le 21/6/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Cinq ponts légendaires en bois

Un diaporama transmis par Chantal

Particularité, ces cinq ponts sont toujours debouts et utilisables aujourd'hui.

Publié le 21/6/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Caruso - Italie

Diaporama adressé par Paul et Suzy

Élevé à Naples dans une famille pauvre de sept enfants, il fait d'abord partie de la chorale de sa paroisse. Comme son père, à l'âge de 10 ans, il commence à travailler comme mécanicien, puis comme ouvrier dans une fabrique de tissu. Il passe ses moments libres à interpréter des chansons populaires dans les restaurants de la ville.

Il suit les cours de Guglielmo Vergine pendant trois ans, et même si Caruso maîtrise mieux la technique vocale, il a encore du mal à déchiffrer une partition, ne sait jouer d'aucun instrument et continue à chanter essentiellement « d'oreille » (c'est-à-dire par cœur).

En 1895, à 22 ans, Caruso fait ses débuts dans L'Amico Francesco, un opéra de Domenico Morelli. Il y est repéré par des impresarios et se voit confier rapidement les premiers rôles dans Cavalleria rusticana de Pietro Mascagni, Faust de Charles Gounod, Rigoletto et La traviata de Giuseppe Verdi.

Publié le 7/6/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Rochefort en Terre - Morbihan - Bretagne

Fichier Powerpoint transmis par Marie Thérèse

La commune de Rochefort-en-Terre est bâtie sur une crête rocheuse bordée au Nord par les Landes de Lanvaux. Elle est entourée par les communes de Pluherlin et de Malansac. La rivière du Gueuzon, affluent de l'Arz, passe sur son territoire.
La commune a obtenu différents labels. Elle fait partie des petites cités de caractère et des plus beaux villages de France. La commune est une ville fleurie ayant obtenu quatre fleurs au concours des villes et villages fleuris au palmarès 2006. Quatre communes du Morbihan ont ce label en 2009.

Publié le 31/5/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Jardin Ephémère 2013 - Place Stanislas à Nancy

Diaporama transmis par Jean-Claude  Une réalisation signée Olivier Petit - Patrimoine de Lorraine

En savoir plus sur le blog de Olivier Petit :

http://patrimoine-de-lorraine.blogspot.cz/2013/09/nancy-54-place-stanislas-les-jardins.html

Publié le 24/5/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Bienvenue en Pologne

un diapo transmis par Jean-Luc

Avec une population de 38 millions d'habitants, la Pologne est le trente-quatrième pays le plus peuplé au monde.
Le paysage polonais consiste presque entièrement en terres constituant la Plaine européenne du Nord. Le sud est cependant marqué par le massif des Carpates et des Sudètes qui forme une frontière naturelle avec la République tchèque et la Slovaquie.

Le pays dispose d'une large ouverture sur la Baltique facilitant les exportations de produits agricoles ou manufacturés et de matières premières (charbon), et permettant la création de chantiers navals.

La frontière avec l'Allemagne a été fixée sur la ligne Oder-Neisse, du nom du fleuve et de son affluent situés à l'ouest du pays.

Publié le 17/5/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Le Pont de la Rivière Kwaï

Une page d'histoire... Document transmis par André
Le pont peut être emprunté à pied en marchant sur la voie, des plates-formes permettent de s'écarter pour laisser passer les trains. Il peut également être emprunté pour quelques bahts avec un train touristique durant un parcours d'une quinzaine de minutes. Ce petit train multicolore est tracté en ses deux extrémités par une locomotive Diesel (une pour chaque sens).

Le train reliant Thonburi à Nam Tok franchit le pont quotidiennement.

Publié le 10/5/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Révisions alphabétiques

Diaporama transmis par Jean
Les alphabets des différentes écritures pour la transcription des langues. Chacun compte un certain nombre de caractères : des lettres (ou assimilées comme les sinogrammes et autres idéogrammes, ou des syllabes précomposées en hangûl, ou des syllabes complètes dans les syllabaires), ainsi que des diacritiques et des chiffres (à classer séparément dans une sous-catégorie pour chaque écriture).

Jean vous propose également (si les émaux de Longwy vous font vibrer) :

http://www.reportagemaison.com/embed/149/?title=1

Publié le 3/5/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Joseph Etienne Frédéric Mistral

Un diaporama transmis et réalisé par Daniel

Joseph Étienne Frédéric Mistral est un écrivain et lexicographe français de langue d'oc, né le 8 septembre 1830 à Maillane (Bouches-du-Rhône), où il est mort le 25 mars 1914 et où il est inhumé. Mistral fut membre fondateur du Félibrige, membre de l'Académie de Marseille, Maîtres ès-Jeux de l'Académie des Jeux floraux de Toulouse et, en 1904, Prix Nobel de littérature pour son œuvre Mirèio (Mireille) écrite en langue provençale

Frédéric Mistral a eu trois demeures successives à Maillane, la mas du Juge, la maison du Lézard et celle qui est connue sous le nom de Museon Frederi-Mistral.

Publié le 26/4/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

La Roque Gageac - Dordogne

Un diaporama proposé par Marie-Thérèse
La Roque-Gageac est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine. Elle fait partie de l'association Les Plus Beaux Villages de France.

La Roque-Gageac, tout comme le proche château de Beynac, ont servi de décor durant les vacances d'été de 2009, pour le tournage du film "Camping".

Voir aussi http://www.les-plus-beaux-villages-de-france.org/fr/la-roque-gageac-0

Publié le 19/4/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Musée Cognacq-Jay - Paris

Un document transmis par Chantal

Le musée Cognacq-Jay est installé dans l'hôtel de Donon situé 8 rue Elzévir, dans le 3e arrondissement de Paris.

L'hôtel de Donon, autrefois propriété de la famille Donon, est un vieil hôtel du Marais, entièrement restauré pour l'installation du musée, dont le corps de logis (fin du XVIe siècle), à haute toiture, rappelle le style de Philibert Delorme. Au dernier étage, le grand comble fait penser à la nef d'un navire renversé.

Ce musée est desservi par les stations Saint-Paul, Chemin Vert et Rambuteau.

Publié le 12/4/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Balade en Pays Basque

Une animation Powerpoint communiquée par Paul et Suzy

Le Pays basque français ou Pays basque nord constitue une petite partie septentrionale du Pays basque (15 %) ou la partie occidentale des Pyrénées-Atlantiques. Il est souvent décrit comme la réunion des trois provinces basques situées en France :

    le Labourd ou Lapurdi
    la Basse-Navarre ou Nafarroa behera
    la Soule ou Xiberoa en souletin / Zuberoa en basque unifié

Les dénominations Pays basque français et Pays basque de France, qui font référence à la possession de ce territoire par la France, mettent l'accent sur l'identité nationale-étatique. Elles s'opposent à Pays basque espagnol.

Les dénominations Pays basque nord, Pays basque septentrional ou Iparralde (« côté nord » en basque), qui prennent en compte l'environnement ethno-culturel et la géographie, indiquent que ce territoire se situe au nord des Pyrénées ou de l'Euskal Herria (« Pays basque » en basque). Elles s'opposent à Pays basque sud, Pays basque méridional ou Hegoalde (« côté sud » en basque).

Publié le 5/4/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Laos

Powerpoint transmis par Marie-Thérèse

En 2011, la population du Laos s'élève à 6,48 millions d'habitants selon les chiffres de la CIA, répartis sur 236 800 km2, soit une densité de population de 27,4 habitants par km2. 67 % des habitants vivent dans les zones rurales et donc 33 % en milieu urbain. Le Laos est le quatrième pays le moins peuplé d'Asie du Sud-Est.

Selon les chiffres de l'Atlaséco du Nouvel Observateur, en 2009, la population s'élève à environ 5,855 millions d'habitants, dont 21,38 % vivent en zone urbaine et la majorité en zone rurale, la densité absolue étant de 25 habitants par km2. De fait, il possède la plus faible densité de population de la région. Toujours selon les chiffres de l'Atlaséco, la croissance démographique est de 1,75 % par an, l'espérance de vie est de 64,3 ans et le taux de fécondité de 4,5 enfants par femme.

Publié le 29/3/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Balade ligerienne

un diaporama proposé par Jean-Claude
La région des Pays de la Loire s'étend sur 32 082 km2. Elle tire son nom de la Loire qui traverse deux des cinq départements qui la composent avant de se jeter dans l'océan Atlantique. Les derniers affluents du fleuve irriguent la région : le Loir, la Sarthe et la Mayenne qui se rassemblent pour former la Maine à Angers, l'Erdre, au nord ; le Thouet et la Sèvre nantaise au sud. Au total, on recense 18 000 kilomètres de cours d'eau dans la région.

Publié le 22/3/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Région PACA

Un Powerpoint transmis par Jean-Luc

Provence-Alpes-Côte d'Azur est formée de six départements issus des anciennes provinces de Provence et du Dauphiné. Une partie de Vaucluse est issue du Comtat Venaissin et la rive gauche du Var, dans les Alpes-Maritimes constituait autrefois le comté de Nice.

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est baignée au sud par la mer Méditerranée et limitrophe à l'est des régions italiennes de Ligurie et Piémont, dont elle est séparée par les Alpes du Sud. Elle est bordée au nord par la région Rhône-Alpes et à l'ouest par le Languedoc-Roussillon, le Rhône marquant la frontière régionale. Provence-Alpes-Côte d'Azur comptait en 2012 4 935 576 habitants, ce qui en fait la troisième région française la plus peuplée. Avec un PIB par habitant de 28 861 €, c'est également la troisième région la plus riche.

Publié le 15/3/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Strasbourg historique

Un document proposé par Chantal

Strasbourg est une ville du Nord-Est de la France, située sur la rive gauche du Rhin. Fondée par les Romains en 12 av. J.-C. la ville passe sous le contrôle des Mérovingiens au VIIIe siècle avant d'être rattachée au Saint-Empire romain germanique. Rayonnante durant tout le Moyen Âge, elle est conquise par Louis XIV en 1681. Puis, entre 1870 et 1945, Strasbourg va changer cinq fois de nationalité. Elle est aujourd'hui une ville symbole de la réconciliation franco-allemande.

Publié le 8/3/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Londres

Un diaporama reçu de Paul et Suzy

Fondée il y a presque 2 000 ans par les Romains sous le nom de Londinium, Londres était au XIXe siècle la ville la plus peuplée du monde. Bien que largement dépassée dans ce domaine par de nombreuses mégapoles, elle reste une métropole de tout premier plan, en raison de son rayonnement et de sa puissance économique, due notamment à sa place de premier centre financier mondial.

Publié le 1/3/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

La Chapelle Sixtine

Un diaporama confié par Marie-Thérèse

La chapelle Sixtine, appelée originellement chapelle de Sixte, est l'une des salles des palais pontificaux du Vatican. À l'heure actuelle, elle fait partie des musées du Vatican. C'est dans la chapelle Sixtine que, traditionnellement depuis le XVe siècle, les cardinaux réunis en conclave élisent le nouveau pape (des conclaves s'étant tenus également dans la Cappella Parva et le palais du Quirinal), et obligatoirement depuis la constitution apostolique Universi Dominici Gregis édictée par Jean-Paul II en 1996.

La plus grande chapelle du Vatican doit son nom au pape Sixte IV, qui la fit bâtir de 1477 à 1483. Elle fut consacrée lors de la fête de l'Assomption, le 15 août 1483. Sa voûte, décorée de fresques achevées par Michel-Ange en quatre ans, fut inaugurée par Jules II le 31 octobre 1512. Le mur du fond comporte une immense fresque illustrant le Jugement dernier, peinte près d'un quart de siècle plus tard par Michel-Ange alors sexagénaire et dévoilée par Paul III, après six ans de travaux, le 1er novembre 1541.

Publié le 25/2/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Minerve

Un diaporama reçu de Jean-Claude

Minerve, Menèrba en occitan, est une commune française située dans le département de l'Hérault en région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Minervois.

Capitale historique du pays minervois, cette petite commune accueille chaque année plus de 300 000 visiteurs. Trouvant dans le tourisme et la production de vins de qualité les deux piliers de son activité, Minerve a été inscrite à la liste des Plus beaux villages de France. L'extraordinaire environnement naturel (gorges de la Cesse et du Brian, ponts naturels, causse) de la commune lui vaut l'essentiel de son attrait touristique, partagé avec sa tragique histoire: le premier bûcher de la Croisade des Albigeois.

Minerve est à 10 km d'Olonzac, 28 km de Saint-Pons-de-Thomières, 32 km de Narbonne et 46 km de Béziers.

Publié le 15/2/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

La roue de Falkirk

Un document Powerpoint transmis par Jean-Luc

Le sol sur lequel est située la Roue a auparavant abrité des mines à ciel ouvert d'argile et de charbon ainsi qu'une usine de goudron ; cette dernière activité a eu pour effet de polluer le canal en goudron et en mercure. Les remblais consistant en un amas de rochers de grès de 20 m de profondeur ne constituaient pas une base assez solide pour y implanter les fondations : l'emploi de pieux de béton de 30 m par 22 m permet d'atteindre la roche mère.

Puisque la roue bascule dans des directions différentes, la masse imposée à la structure est changeante et certaines parties subissent des renversements de la tension exercée. Pour éviter la fatigue qui aurait pu mener à des fissures, des tronçons furent boulonnés plutôt que soudés : 14 000 boulons et 45 000 trous de boulon ont été nécessaires.

Le pont-canal conçu par ARUP fut d'abord qualifié d'« inconstructible » mais, grâce à des barres d'armature de 40 mm, sa construction fut finalement rendue possible. Les plans d'origine indiquent également que le canal aurait dû traverser le Mur d'Antonin mais une pétition fit préférer à cette idée celle de la mise en place de deux écluses et d'un tunnel passant sous le mur.

Publié le 25/1/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Le café des 3 colombes

Un document proposé par Michel

Un « Café des Trois Colombes » a bien existé dans l'agglomération, non pas à Nancy mais à Saint-Max, au 54, avenue Carnot. Il a fermé ses portes en 1986 pour devenir une boulangerie. Etait-ce celui chanté par Dassin ? On peut légitimement en douter...
N'empêche, à l'instar d'un Gilbert Bécaud qui, dans « Nathalie », chantait « le café Pouchkine » (il n'en existait pas à Moscou à l'époque de la chanson, mais aujourd'hui oui, et en hommage à la chanson !), l'interprétation de Joe Dassin aurait provoqué une vague de création de cafés du même nom dans toute la France, entre la fin des années 70 et le début des années 80. Pourtant, alors qu'on a fêté ce vendredi 20 août le trentième anniversaire de la mort du chanteur, il ne resterait qu'un seul « Café des trois colombes », à Rouvroy, dans l'Aisne.

http://www.mylorraine.fr/article/-au-cafe-des-trois-colombes-de-joe-dassin/4067

Publié le 18/1/2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Petite virée en Sologne

Un Powerpoint transmis et réalisé par Daniel

La Sologne est une région naturelle forestière française de la région Centre comprise entre la Loire et l'un de ses affluents, le Cher.

Ses habitants sont appelés les Solognots.

La capitale officielle de la région est Romorantin-Lanthenay ; les autres principales villes sont La Ferté-Saint-Aubin, Aubigny-sur-Nère, Salbris et Lamotte-Beuvron.

Il s'agit de la seule région naturelle qui fait l'objet d'une délimitation administrative officielle, à la suite d'une loi du 27 juin 1941 consacrée à la mise en valeur de ce territoire considéré comme particulièrement déshérité. L'arrêté du 17 septembre 1941 pris en application de la loi du 27 juin 1941 fixe ainsi officiellement la liste des 127 communes composant la Sologne.

Publié le 11/1/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz

Le parlement hongrois

Un diaporama proposé par Chantal

Le parlement hongrois (Parlament ou Országház) est un vaste bâtiment, inauguré au début du XXe siècle, situé sur la rive orientale du Danube à Budapest. Depuis 1902, il est le siège de l'Assemblée nationale de Hongrie et héberge à ce titre les services parlementaires ainsi que la Bibliothèque de l'Assemblée nationale de Hongrie (OGyK). Cet édifice, dont les volumes s'organisent autour du dôme central, possède une façade néo-gothique mais un plan au sol qui suit des conventions baroques. En 2010, il s'agit encore du plus grand bâtiment de Hongrie et du plus grand parlement d'Europe avec 18 000 m².

Publié le 3/1/2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Google Buzz


dernières modifications le dimanche 5 juin 2016
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS